Association de golf de la vallée de l'Outaouais

Temple de renommée

Alexa Stirling Fraser

 

Intronisée : 2021

Catégorie : Golfeur (amateur)

 

Née : 1897

Lieu : Atlanta

Décédée : 1977, Ottawa

 

Au Canada :

1920 & 1934 — Championne amateur canadienne

1921 & 1925 — Deuxième au championnat féminin amateur canadien

À l’international :

1916, 1919, 1920 – Championne amateur des É.-U.

1921, 1922, 1925 – Deuxième au championnat féminin amateur des É.-U.

 

Local : Royal Ottawa Golf Club

1927, 1930, 1931, 1932, 1933, 1936, 1937, 1938 — Championnat Ottawa Ladies' City & District

1925, 1927, 1930, 1932, 1933, 1935, 1936, 1952, 1957 — Championne au Royal Ottawa

 

Temples de la renommée :

1950 — Temple de la renommée de la LPGA

1967 — Temple de la renommée d’Ottawa Sports

1978 — Temple de la renommée de Georgia Sports

1986 — Temple de la renommée du golf du Canada

1989 — Temple de la renommée du golf de la Georgia

2013 — Temple de la renommée du golf de l’Ontario

Photo : Golf Canada 

e

Une des meilleures golfeuses du Royal Ottawa Golf Club était américaine, Mme W. G. Fraser. Le club l’a nommée membre honorifique en 1934 pour reconnaître la renommée qu’elle donnait au club lorsqu’elle a remporté le championnat de la Canadian Ladies' Golf Association pour la deuxième fois.

 

Née Alexa Stirling à Atlanta (Georgia) elle avait joué au golf comme jeune fille avec Bobby Jones bien avant sa renommée éventuelle. Ils avaient étudié le golf avec l’entraîneur écossais bien connu, Stewart « Kiltie » Maiden, professionnel au club East Lake à Atlanta, à qui on attribue le développement de l’élan de Jones.

 

Une fois, Alexa a emporté une Victoire contre Jones lors d’un tournoi, mais elle a expliqué plus tard qu’elle avait 12 ans à l’époque et Jones avait sept ans. Comme Alexa Stirling elle était Championne amateur des É.-U. trois fois de suite, en 1916, 1919 et 1920. (La compétition avait été annulée en 1917 et 1918 à cause de la guerre.)

 

En 1920, elle a remporté le championnat féminin canadien pour la première fois, pour devenir la golfeuse au sommet du golf féminin en Amérique du Nord.

 

Pendant la Première Guerre mondiale, avec Bobby Jones elle a voyagé partout aux É-U et au Canada pour lever des fonds pour la Croix rouge. Lors d’une exposition à Ottawa, elle a fait la connaissance du Dr Wilbert G. Fraser, originaire de Pembroke ; elle l’a épousé un peu plus tard. Le Dr Fraser est décédé en 1967 ; Mme Fraser, en 1976. On l’a enterrée dans le lieu de sépulture familiale de son époux à Pembroke.

 

Bio : Royal Ottawa Golf Club 1891–1991 Anniversary Book, rédigé par Robert Majoribanks